Les plages comme « scènes actives de l’Anthropocène »

Joanne Clavel, Alix Levain, Florence Revelin (dir.), Des vies et des plages. Expériences, relations, devenirs, Rennes, PUR, 2024 – préface de Bernard Kalaora.

Continuer la lecture de « Les plages comme « scènes actives de l’Anthropocène » »

Une plage californienne prise en étau entre érosion et appropriation

Questions à l’historienne Kara Schlichting

Présentation de l’article de l’historienne Kara Schlichting, « The Narrowing of Broad Beach. Coastal Change and Public Beaches in Malibu, California », Pacific Historical Review, vol. 92, n° 2, 2023, pp. 199-226 — suivie d’un jeu de questions-réponses avec l’autrice.

Continuer la lecture de « Une plage californienne prise en étau entre érosion et appropriation »

A tale of two beaches?

Beach culture in Brazil and Australia, and how much drinking has to do with it

Imagine a sunny day at a beautiful quiet beach, just a few people contemplating the sound of waves crashing into the sand. Looking closely, they actually look quite bored. Suddenly, a helicopter appears out of nowhere and starts parachuting ice boxes filled with beer cans and beer bottles onto the beach. The beach is instantly transformed into a party, with crowds of people smiling, dancing, and having a beer – booze has saved the day! This is the plot of one of many Brazilian beer-ads that paints a picture that most Brazilians can relate to: the beach as a place for partying and drinking.

Continuer la lecture de « A tale of two beaches? »

La plage et la « frontière des loisirs »

Histoire et mémoire de la contribution afro-américaine à la construction du « rêve californien »

Alison Rose Jefferson, Living the California Dream. African American Leisure Sites during the Jim Crow Era, Lincoln, University of Nebraska Press, 2022 [2020].

Continuer la lecture de « La plage et la « frontière des loisirs » »

Érosion côtière et « disparition » des plages

Une question entre consensus et controverse scientifiques

Les plages vont-elles disparaître ? C’était l’interrogation formulée par le géographe Roland Paskoff dans un petit livre de vulgarisation paru en 2005, qui rendait aisément accessibles des enjeux animant les spécialistes de géomorphologie littorale. À cette question, l’auteur, fort d’une longue expérience — dès 1981, il avait publié un « Que sais-je ? » sur l’érosion des côtes, avant de produire diverses publications parmi lesquelles, en 1998, un article dans la revue Mappemonde qui évoquait déjà une « crise existentielle » des plages — répondait plutôt par l’affirmative.

Continuer la lecture de « Érosion côtière et « disparition » des plages »

Quelle(s) plage(s) pour demain ?

Petit programme sous forme de podcast

Nous relayons ici une présentation des recherches collectives en cours réalisée récemment dans le cadre de « Fresques », la série de podcasts proposée par le Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques (Clersé) grâce à Marie-Pierre Coquard, ingénieure d’étude au CNRS.

Après Manuel Schotté, Florence Jany-Catrice, Alice Olivier, puis Anne Bustreel et Martine Pernod-Lemattre (autant d’émissions que l’on vous recommande !), c’est Grégory Salle qui s’est collé à l’exercice, pour un épisode intitulé « Quelle plage pour demain ? Entre conflits d’usages et enjeux écologiques ». Les membres du réseau de recherche ne sont évidemment pas responsables des imprécisions ou maladresses de l’orateur !

Continuer la lecture de « Quelle(s) plage(s) pour demain ? »

La Surfrider Foundation au rapport !

Quand les États côtiers états-uniens en prennent pour leur grade

La Surfrider Foundation a récemment publié son septième rapport sur les plages aux États-Unis. Intitulé State of the Beach (2023), le document porte cependant moins sur l’état des plages proprement dit que sur la gestion du littoral par les États dans le contexte de l’élévation du niveau matin et de l’érosion côtière. Il s’agit en fait d’une évaluation des politiques publiques en la matière, assortie de recommandations tant générales que spécifiques aux aires concernées.

Continuer la lecture de « La Surfrider Foundation au rapport ! »

La violence à la plage

Une série en trois épisodes

La plage, espace naturellement pacifique, préservé des affrontements violents et des conflits physiques ? Pas sûr. Pas toujours… La preuve en trois épisodes – trois lieux, trois époques – dans lesquels la plage s’est momentanément muée en théâtre d’émeutes, d’affrontements, de rixes. On ne donne ici qu’un aperçu de ces épisodes, qui figurent parmi les plus connus et les mieux documentés ; d’autres pourront être abordés dans ce carnet, en vue d’explorer les diverses figures de la plage inhospitalière.


Juillet 1919, Chicago (États-Unis)

« Ce qu’on appelle les émeutes raciales de Chicago survenues lors de la dernière semaine de juillet 1919, a débuté un dimanche sur une plage. » Ainsi commence le livre, issu d’une série d’articles, du journaliste, écrivain et poète Carl Sandburg (1878-1967), traduit en français il y a peu. Il continue sobrement : « Alors qu’il nageait, un jeune Noir a franchi une ligne de ségrégation imaginaire. Des garçons blancs lui ont jeté des pierres et l’ont fait tomber d’un radeau de fortune. Il s’est noyé1. » L’auteur ne s’attarde pas sur ce théâtre balnéaire ; la suite du propos fait quitter le littoral et plonger en milieu urbain.

Continuer la lecture de « La violence à la plage »
  1. Carl Sandburg, Les émeutes raciales de Chicago. Juillet 1919, Paris, Anamosa, 2016, p. 89. []

À propos de La Ruée vers le sable, d’Elsa Devienne

C’est déjà annoncé, avec plusieurs mois d’avance : Sand Rush. The Revival of the Beach in Twentieth-Century Los Angeles, d’Elsa Devienne (Northumbria University), sera publié l’été prochain par Oxford University Press, avec un avant-propos de l’artiste et écrivaine Jenny Price. En attendant d’en discuter avec l’autrice, nous republions ici, avec l’aimable autorisation de la revue Histoire, Économie & Société, une recension par Isabelle Bruno de la version française du livre (La Ruée vers le sable. Une histoire environnementale des plages de Los Angeles au XXe siècle) parue en 2021.

Continuer la lecture de « À propos de La Ruée vers le sable, d’Elsa Devienne »

Tous et toutes à la plage ?

Billet introductif

Sous l’apparence frivole des loisirs balnéaires, la plage comme terrain d’enquête recèle des questions parmi les plus fondamentales des sciences sociales, comme le pouvoir, la propriété ou les inégalités. Espace en apparence périphérique, elle nous situe en fait au centre des enjeux écologiques et socio-économiques qui caractérisent notre époque. Alors que les sciences environnementales accordent un intérêt croissant à l’érosion des plages de sable comme « sentinelles du changement climatique » (Chaumillon et al., 2014), les sciences sociales sont trop peu attentives aux luttes d’appropriation et conflits d’usage dont elles font l’objet dans le contexte de l’élévation du niveau marin et de l’érosion côtière.

Ce carnet entend contribuer à combler cette lacune en tenant ensemble une approche de la plage comme espace social désirable et comme milieu vivant vulnérable. Il traitera ainsi, entre autres, de problèmes relatifs à la privatisation du littoral, à la marchandisation des espaces récréatifs, à l’accès public aux loisirs balnéaires, à la segmentation socio-spatiale (loin des stéréotypes faisant de la plage un espace totalement libre et gratuit), aux normes juridiques et aux politiques publiques visant à « gouverner » les plages. L’ambition est d’éclairer, sous une forme accessible, les controverses, les perturbations, les conflits soulevés par le processus de compression côtière (coastal squeeze), en discutant l’hypothèse d’un double mouvement d’enclosure et de déprise.

Continuer la lecture de « Tous et toutes à la plage ? »
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search